Ensemble pour le climat, jeûnons pour le changement le 1er décembre !

LE TEXTE DE L’APPEL

Appel : Ensemble pour le climat, jeûnons pour le changement !

Insuffisant. C’est le constat fait par l’ONU le 30 octobre dans sa synthèse des contributions nationales mises sur la table par une grande majorité des pays du monde, à un mois de la COP21, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre au Bourget.

Prises ensemble, ces contributions mèneraient à un réchauffement moyen global bien supérieur à 2 °C, mettant en danger nos écosystèmes et nos sociétés, en particulier les personnes et les communautés les plus vulnérables.

C’est pourquoi, plus que jamais, il nous faut interpeller les chefs d’État et les équipes de négociation et les pousser à agir face à la crise climatique. L’objectif : une transition juste vers un climat futur sûr, à travers l’adoption d’un traité ambitieux, juste et contraignant à Paris.

C’est aussi pourquoi, plus que jamais, il nous faut élever les consciences des individus de tous horizons sur cet enjeu crucial, fournir des pistes d’engagement à court et à moyen terme, bâtir la confiance et les relations entre acteurs, participer à la construction du mouvement social pour la justice climatique. Parce que l’unité est non pas une option, mais une exigence que nous nous devons pour assurer la sauvegarde de l’environnement.

Dans ce but, ensemble, les initiatives Jeûne pour le Climat, Nos Voix, Bon pour le Climat et leurs partenaires La Vie, Réforme, SaphirNews.com, SalamNews, appellent à la mobilisation à l’ouverture de la COP21, lorsque les chefs d’État seront présents et donneront l’impulsion politique aux négociations.

Nous invitons à jeûner de nourriture le 1er décembre prochain en lieu et place des petit déjeuner et déjeuner, afin d’exprimer notre faim d’action de la part des gouvernements, notre volonté et notre détermination à agir nous-mêmes. Ainsi, nous dirons la nécessité de parvenir, d’ici au milieu du siècle, à des modes de vie, à des sociétés et à des économies décarbonés.

Nous invitons aussi à organiser des dizaines de dîners de rupture de jeûne conviviaux ce 1er décembre dans toute la France, joignant personnes de tous horizons, croyants de toutes confessions et non-croyants, afin d’exprimer la joie qui peut découler de l’action climat commune, en écho aux responsabilités individuelles et collectives face aux défis qui s’offrent au monde.

Pour que ces repas de rupture soient bons pour le climat, nous vous invitons à respecter trois critères : végétarien, local et de saison. Nous vous appelons à poursuivre la soirée en proposant aux jeûneurs des pistes d’action climat communes post-COP21 dans la perspective d’un futur plus juste, plus pacifique et plus durable. Pour tout changer, il faut que tout le monde s’y mette !

Deux ingrédients pour une rupture de jeûne réussie :

1. Le lieu. Vous trouverez sur cette page la liste de toutes les villes et tous les villages où une rupture de jeûne est organisée. S’il y en a déjà une près de chez vous, les coordonnées d’un(e) responsable sont indiquées. N’hésitez pas à prendre contact et à donner un coup de main ! Sinon, créez votre événement et dites-le nous à jeunepourleclimat@gmail.com !

2. La méthode. Très bientôt, un kit de mobilisation sera mis en ligne ici.

PLANS COMPLEMENTAIRES POUR LA COP21

A Paris, le Jeûne pour le Climat aux niveaux international et français :

1. distribuera des « menus » comportant nos demandes politiques aux dirigeants et négociateurs entrant dans la COP au Bourget tout au long de la matinée ;

2. tiendra un jeûne à l’intérieur de la COP lors du repas de midi, des jeûneurs (dont des personnalités) déclamant notre plaidoyer autour de tables dressées, et donnant des interviews à la presse française et internationale ;

3. tiendra une grande rupture conviviale de jeûne en partenariat avec l’initiative Bon pour le climat, dont des chefs cuisineront un repas végétarien, local et de saison, et proposera aux jeûneurs des pistes d’action post-COP21.

Suivez cette mobilisation sur notre Facebook et notre Twitter !

Veuillez trouver ici la Note conceptuelle du Jeûne pour le Climat du 1er décembre.